L’AUMÔNIER DU SÉNAT AMÉRICAIN HONORÉ POUR SA DÉFENSE DE LA LIBERTÉ RELIGIEUSE

L’AUMÔNIER DU SÉNAT AMÉRICAIN HONORÉ POUR SA DÉFENSE DE LA LIBERTÉ RELIGIEUSE

L’AUMÔNIER DU SÉNAT AMÉRICAIN HONORÉ POUR SA DÉFENSE DE LA LIBERTÉ RELIGIEUSE

Barry C. Black, 62ème aumônier du sénat américain et pasteur adventiste, a été nommé récipiendaire de la Médaille Canterbury de Becket pour 2019 en reconnaissance de son action promouvant la défense de la liberté religieuse pour les personnes de toutes confessions.

La Médaille Canterbury, la plus haute distinction décernée par Becket, honore un individu qui a fait preuve de courage et d’engagement dans la défense de la liberté religieuse aux États-Unis et dans le monde entier. En perpétuant une tradition qui remonte au premier Congrès Continental en 1774, l’aumônier Barry Black, a été honoré pour avoir utilisé sa position comme l’avaient demandé les pères fondateurs – avec courage et foi en la démocratie. Le cabinet Becket a remis à Barry Black la Médaille Canterbury 2019 lors de son gala annuel qui s’est déroulé à New York le jeudi 23 mai 2019.

L’aumônier Barry C. Black est aumônier du Sénat depuis 2003. Premier aumônier adventiste du septième jour afro-américain du sénat, il est le conseiller spirituel de non seulement 100 des plus puissants législateurs du pays, mais également des membres de leurs personnels et de leurs familles – un total combiné de plus de 7000 personnes. Chaque matin, alors qu’il ouvre le sénat avec une prière, Barry Black donne un discours pour la journée dans l’une des plus hautes chambres de la nation, établissant ains le ton spirituel pour le pays.

Dans son hommage à Barry Black, l’évangéliste Alveda King a déclaré : « Certains voudraient séparer l’âme d’un individu de ses actes. L’aumônerie et l’aumônier Barry Black peuvent être un rempart contre cette séparation excessive. Puisse l’aumônier Barry Black suiver les traces du Christ, tout en cherchant à défendre les droits de l’homme et les droits civiques, tout comme l’ont fait des leaders comme mon oncle, Martin Luther King jr. Que Dieu bénisse l’aumônier Barry Black alors qu’il cherche à promouvoir une conscience bien développée au Sénat. »

Avant de servir à Capitol Hill, le contre-amiral à la retraite Barry C. Black a servi dans la marine américaine pendant plus de 27 ans, terminant sa carrière en tant que chef des aumôniers de la marine. Connu avec affection comme celui qui porte son fameux nœud papillon au Sénat, Barry Black est un guide spirituel recherché et une source de paroles encourageantes sur la foi et l’unité. Parmi ses livres publiés sur ces thèmes, il y a La Bénédiction de l’Adversité (The Blessing of Adversity)Rien à Craindre (Nothing to Fear)Faites Entendre Votre Voix au Ciel (Make Your Voice Heard in Heaven), et son autobiographie relatant la façon dont il a surmonté l’adversité au niveau personnel, Du Quartier à la Colline (From the Hood to the Hill).

« Peu de leaders spirituels sont aussi doués que l’aumônier Barry Black lorsqu’il s’agit de mener un ministère courageux et bienveillant dans un environnement religieux pluraliste, » a dit Mark Rienzi, président de Becket. « Pendant près de deux décennies, notre pays a bénéficié de son action en tant qu’aumônier, et cette année, nous le remercions humblement pour son travail en faveur de la défense de la liberté religieuse. »

La Médaille de Canterbury tire son nom de l’une des confrontations les plus dramatiques de l’histoire en matière de liberté religieuse, qui s’est produite entre l’Archevêque de Canterbury, Thomas A-Becket, d’où le nom du cabinet juridique, et le roi Henri II d’Angleterre. Le gala annuel de Canterbury honore le récipiendaire de la distinction lors d’un programme officiel à l’Hôtel Pierre à New York auquel assistent les plus éminents leaders religieux et défenseurs de la liberté religieuse dans le monde.

Parmi les anciens récipiendaires de la médaille, on retrouve Elie Wiesel, lauréat du Prix Nobel de la Paix et survivant de l’Holocauste; Le poète cubain et ancien prisonnier politique Armando Valladares; Chevalier suprême des Chevaliers de Colomb, Carl Anderson, Eric Metaxas, auteur de bestsellers selon le classement du New York Times  et animateur de radio; Mary Ann Glendon, la professeure de droit titulaire de la chaire Learned Hand à Harvard; le Rabbin Orthodoxe de la plus ancienne congrégation juive des États-Unis, le Rabbin Dr. Meir Soloveichik; et le Premier Conseiller de la Première Présidence de l’Église de Jésus-Christ des Saints des Derniers Jours, Dallin H. Oaks.

 

Source : Division InterAméricaine