LE JOUR D’APRÈS

LE JOUR D’APRÈS

LE JOUR D’APRÈS

Présenté par Richard TOUSSAINT

Cette période de confinement due à la crise sanitaire est propice à l’introspection. C’est le moment que nombre d’entre nous ont choisi pour questionner leur relation avec Dieu. A cet égard, beaucoup se réfugient dans la lecture de parole de Dieu et la méditation. D’ailleurs, la Bible, livre déjà le plus vendu au monde, a conforté une place de leader qu’aucun autre livre ne peut lui contester. Les caractéristiques de cette parole qui invite à l’action au bénéfice des plus faibles et les promesses qui y sont contenues y sont sans nul doute pour quelque chose.

Conforter notre relation avec Dieu est une chose, mais si cette recherche personnelle ne s’accompagne pas d’actes tangibles pour aider nos semblables, cela demeure une religion de surface.

Le confinement a paradoxalement rapproché les uns et les autres, bien au delà de la cellule familiale. Les réseaux sociaux y ont contribué. Cependant , cette dynamique doit se poursuivre, non plus seulement virtuellement, mais dans la vraie vie. Notre attitude et les actes que nous poserons les uns envers les autres, en particulier envers les les plus nécessiteux constitueront des révélateurs de notre spiritualité.

Demain se construit aujourd’hui. Qu’adviendra t-il de l’église après le confinement ? Surtout, suis-je prêt à continuer à “faire église” dans la vraie vie, après cette période de confinement ?

Editeur

Vous devez être connecté pour publier un commentaire